Deux tentatives d'améliorations de produits alimentaires en Bretagne : les difficultés du beurre et du cidre en Ille-et-Vilaine (1850-1920)

Créateur

Date de création

2002

Résumé

A partir de la moitié du XIXe siècle, deux productions alimentaires traditionnelles de la Bretagne - le cidre, le beurre - sont remis en cause par des agronomes qui souhaitent en améliorer la qualité. Cependant, ces démarches n'aboutiront pas ou alors très tardivement. Ce n'est en effet que 100 ans plus tard, aux alentours des années 1950, que la Bretagne abandonne les modes de productions traditionnels du cidre et du beurre afin d'offrir des produits reconnus sur l'ensemble des marchés nationaux voire internationaux. Cette communication propose de réfléchir sur les possibles causes de ce retard à l'innovation. Pour cela, nous rappellerons d'abord le statut complexe de ces activités : le beurre, le cidre sont d'abord des produits d'autoconsommation qui s'insèrent au cours du XIXe siècle dans des circuits commerciaux de plus en plus étendus et variés. Malgré cette évolution, ces productions demeurent des activités annexes, souvent confiées aux femmes ou aux employés. Nous analyserons ensuite les critiques émises par les agronomes et les changements qu'ils proposent afin d'envisager les conséquences que ces améliorations auraient impliquées tant au niveau des producteurs qu'au niveau des négociants qui en assurent la commercialisation. Ces dernières réflexions nous renvoient d'une part sur les facteurs qui ont rendu impossible l'évolution des deux produits et d'autre part aux difficultés plus générales rencontrées par les innovations alimentaires de quelque nature qu'elles soient. [résumé de l'auteure]

A d'autres versions

Type

Communication dans un congrès