La ville portuaire

Identifiant

Villes de Bretagne : patrimoine et histoire

Éditeur

Rennes : Presses universitaires de Rennes

Date de création

2014

Format

p. 194-217

Résumé

Le littoral breton recèle un réseau de petits ports de pêche et de cabotage, dont les ports de plaisance sont aujourd'hui les héritiers. S'ils on souffert de la redistribution des échanges de l'ère industrielle et du transport à vapeur sur mer et sur terre, ils ont conservé jusqu'à la Première guerre mondiale, une surprenante vitalité locale, ensuite prorogée par le nautisme. Impliqués dans la compétition économique internationale aux XVIIe et XVIIIe siècles, les grands ports ont été plus tard rejetés à la périphérie de l'Europe à l'exception de Nantes-Saint-Nazaire.. Seules, la fonction militaire et la pêche industrielle ont maintenu une capacité nationale, voire internationale,. Cette prolifération de petits havres préserve la fusion entre la ville et le port sur un mode patrimonial, tandis que, dans les grandes entités, la juxtaposition ou le divorce marque la relation entre la ville et le port. [Adapté de la contribution]

Type

Chapitre d'ouvrage