La Vita Sancti Machutis par Bili : reflets des enjeux territoriaux liés au pouvoir épiscopal dans les années 870 en Haute-Bretagne

Créateur

Identifiant

Genèse des espaces politiques (IXe-XIIe siècle) : autour de la question spatiale dans les royaumes francs et postcarolingiens

Éditeur

Turnhout : Brepols

Date de création

2017

Format

p. 189-195

Résumé

La Vita sancti Machutis écrite par Bili met en évidence les problèmes territoriaux liés au pouvoir épiscopal. En effet, ce récit hagiographique provient d'un siège épiscopal situé en Haute Bretagne, Alet, dont les origines sont inconnues, mais qui s'affirme au IXe siècle, à une époque où le monastère voisin, Dol, est transformé en siège épiscopal par les Carolingiens. En écrivant ce récit, Bili prend position contre les revendications métropolitaines de Dol et répond au «coup hagiographique» de Dol. Il proteste et idéalise le saint évêque, (re) fondateur du siège épiscopal, priant, prêchant et parcourant son diocèse. Il se réfère également à certains lieux symbolisant les limites de son diocèse qui sont soumis à la concurrence directe des diocèses voisins, Dol, et peut-être Rennes et Vannes. Ces places périphériques ont finalement été absorbées par Dol. [résumé de l’auteure]

Type

Chapitre d'ouvrage