« L'homme qui ne ressemblait à personne » : Emmanuel D'Astier de la Vigerie, aristocrate, député apparenté communiste d'Ille-et-Vilaine et prix Lénine de la Paix

Créateur

Identifiant

En Envor

Référence

10

Date de création

2017

Format

http://enenvor.fr/ee

Résumé

Venu des milieux aristocratiques et réactionnaires, Emmanuel d'Astier de la Vigerie opère sa mutation politique au moment de la défaite de 1940, devenant résistant, compagnon de la Libération et même ministre du gouvernement d'Alger. Bien que sans attache en Ille-et-Vilaine, où il ne résidera jamais, D'Astier de la Vigerie fut choisi par le Parti communiste français pour mener une liste de gauche aux élections de 1945. Personnage atypique, compagnon critique du PCF, son élection doit plus à des stratégies intérieures et internationales. A la fin de son mandat en 1958, D'Astier de la Vigerie et le PCF s'éloigneront l'un des autres progressivement mais irrémédiablement.

Type

Article dans une revue