La mobilité professionnelle des conducteurs des Ponts et Chaussées au XIXe siècle

Créateur

Identifiant

Histoire, économie et société

Référence

33, 1

Date de création

2014

Format

p. 55-71

Résumé

Cet article tente, par le recours à la prosopographie, d'examiner toutes les formes - externes, verticale, horizontale - que la mobilité professionnelle est susceptible de revêtir, au XIXe siècle, au sein d'un corps de fonctionnaires intermédiaires, les conducteurs des Ponts et Chaussées. Il décrit d'abord le phénomène : tous aspects confondus, la mobilité professionnelle des conducteurs s'accroît au début du Second Empire, reste assez élevée jusqu’aux années 1880, enfin reflue. Puis, il propose de faire de cette évolution un prisme pour essayer d'historiciser le rapport de ces fonctionnaires à leur carrière. Il se clôt par une invitation à réévaluer l'importance, injustement minorée, de la mobilité professionnelle au sein de l'administration intermédiaire du temps. [résumé de la revue]

Type

Article dans une revue