Saint-Malo, pôle marchand de la "première Modernité" : réflexions et interrogations sur la singularité malouine

Créateur

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest

Référence

125, 3

Date de création

2018

Format

p. 285-300

Résumé

Dans le dernier tiers du XVIe siècle, Saint-Malo va se différencier de la masse des petits ports de cabotage bretons en construisant des trafics de dimension internationale [...]. Port d'armement majeur avec une flotte croissante de navires bien armés capables de se défendre, Saint-Malo s'affirme comme un pôle marchand, appuyé sur son statut de port-franc, et renforcé par ses liens étroits avec les grands marchands exportateurs de toiles de Vitré, dont beaucoup vinrent s'installer dans la ville à la fin du siècle. Devenue maîtresse du pouvoir local en 1585-1590, l'élite négociante saura définir et suivre une stratégie d'autonomie face aux camps qui s'affrontent en France et en Europe, ce qui lui permettra de traverser sans trop de mal la crise de la Ligue, et de pouvoir ainsi aborder dans des conditions favorables le XVIIe siècle. [Extr. du résumé de la revue]

A d'autres versions

Type

Article dans une revue