Les hôpitaux de Rennes et leurs cimetières (XIe-XVIe siècles) : gestion de la pauvreté, de la maladie et de la mort

Créateur

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest

Référence

125, 4

Date de création

2018

Format

p. 7-48

Résumé

Les hôpitaux, à la fois établissements de soins, de charité et de piété, se développent à partir du XIIe siècle, selon un phénomène que Michel Mollat a appelé "floraison hospitalière". Ils se multiplient jusqu'au XVIe siècle, et ils évoluent en même temps que la société. Initialement créés et gérés par ses autorités religieuses afin d'accueillir les malades, les pèlerins et les pauvres pour les soigner et les remettre dans le chemin de la vertu, ils passent petit à petit dans le giron de la bourgeoisie urbaine, voire des municipalités, au XIVe siècle. Les sources archivistiques et archéologiques nous permettent de reconstituer l'évolution du système hospitalier à Rennes et d'évoquer un aspect encore peu étudié, celui des décès au sein des hôpitaux. [résumé de la revue]

A d'autres versions

Type

Article dans une revue