Tenancières au XIXe siècle en province [: les tenancières de maisons de tolérance dans les départements du Maine-et-Loire, de la Mayenne et de la Sarthe, du début du XIXe siècle au milieu du XXe siècle]

Créateur

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest

Référence

94, 2

Date de création

1987

Format

p. 199-222

Résumé

L'article s'intéresse à la phase « réglementariste » de la prostitution, puisque encardrée par une réglementation municipale. A la tête des maisons de prostitution, les tenancières sont d'origine sociale et géographique variées. Généralement anciennes prostituées elles-mêmes, les tenancières de plus en plus âgées au fil du temps, elles affichent une dureté auprès des « employées », le temps de leur direction (le plus souvent assez courts). Leur activité cesse en même temps que les maisons dites de tolérance ferment en 1946, et qu'ainsi se manifeste l'échec de la politique dite «réglementariste ».

Type

Article dans une revue