Guildes, monopoles et oligopoles dans la Normandie de la fin du Moyen Âge : la réglementation des métiers est-elle hostile à la concurrence ?

Créateur

Identifiant

Entreprises et histoire

Référence

52

Date de création

2008

Format

p. 36-45

Résumé

Les institutions de métier médiévales sont souvent confondues avec leurs héritières du XVIIIe siècle, les corporations, et amalgamées à une vaste catégorie européenne de guilds. A ce titre, elles ont été analysées comme des communautés en quête de rentes. Mais ces structures médiévales n'obéissent pas aux logiques d'organisations entrepreneuriales autonomes. Dans le cas de la Normandie médiévale, elles représentent un compromis entre les intérêts de groupes d'artisans hétérogènes et les pouvoirs publics. Si des limitations réglementaires de la concurrence sont bien introduites, leur interprétation en termes de structures de marché monopolistiques ou oligopolistiques nécessite un examen plus approfondi. [Résumé de la revue]

Type

Article dans une revue