Les travaux à la mer ou l'épopée du plateau des Birvideaux

Identifiant

Bulletin et mémoires de la Société polymathique du Morbihan

Référence

128

Date de création

2002

Format

p. 291-306

Résumé

Entre Belle-Ile et Groix s'étend un plateau, sur lequel en 1875 fut décidé d'ériger une balise afin de signaler le haut-fonds. Cet ouvrage était destiné à éviter les mauvaises surprises aux bâtiments militaires de Lorient, les autres navires (commerce ou pêche) n'étant pas en danger d'échouage potentiel. Il ne fallut pas moins d'un demi-siècle et un budget faramineux pour mener à bien le projet. Sans doute le plus long et le plus coûteux de l'histoire des phares et balises français.

Type

Article dans une revue