La liberté de la boulangerie à Rennes sous le Second Empire : suite

Créateur

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest

Référence

94, 3

Date de création

1987

Format

p. 303-324

Résumé

La liberté de la boulangerie permit, en 1864, l'ouverture à Rennes de la « Manutention civile », boulangerie-minoterie industrielle, qui allait assurer à la population, par des prix moins élevés et par le jeu de la concurrence, du pain à bon marché. Pendant les années de crise frumentaire 1866-1868, la « Manutention civile » accrut ses possibilités de fabrication et de vente au détail, participa aux secours alimentaires, et parvint à contenir la hausse des prix du pain. [Résumé de la revue]

Type

Article dans une revue