L'administration de la vicomté de Limoges sous gestion bretonne (1275-1375)

Créateur

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest

Référence

126, 2

Date de création

2019

Format

p. 107-132

Résumé

La vicomté de Limoges, à partir du mariage de l’héritière Marie avec le jeune Arthur, en 1275, passe rapidement sous contrôle breton. Dès lors, ce territoire est dirigé par une autorité lointaine, obligée de déléguer son pouvoir, soit à un cadet installé sur place, soit à un autre titulaire (notamment à plusieurs douairières successives), tous amener à en confier la gestion à un officier en chef. De fait, si la charge de sénéchal vicomtal n’a pas été créée par les vicomtes bretons et si l’on identifie bien deux générations d’officiers vicomtaux limousins choisis dans la petite aristocratie locale, la direction de l’administration a été assez rapidement confiée à des hommes de confiance des ducs, pris parmi leurs proches serviteurs. Si quelques autres officiers, juges, procureurs, receveurs ou bayles locaux, sont aussi des Bretons venus servir dans la province, l’essentiel du personnel subalterne est toutefois limousin. Certains de ces Bretons expatriés ont mené une partie de leur carrière dans la vicomté, quelques-uns y ont fait même souche, en accédant à des seigneuries, en contractant mariage et en se fondant dans la noblesse locale. Si la documentation disponible n’est pas insignifiante, elle s’avère assez dispersée et mériterait de plus amples investigations, notamment dans les sources bretonnes. L’étude proposée n’est donc qu’un état des renseignements qu’il a été possible de rassembler sur la question. [résumé de la revue]

Type

Article dans une revue