Les seigneuries de Limoges, Richemont et Montfort-l'Amaury dans les chroniques bretonnes de la fin du Moyen Âge : une approche comparative

Créateur

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest

Référence

126, 2

Date de création

2019

Format

p. 187-204

Résumé

La seigneurie de Limoges est détenue par les ducs de Bretagne de 1275 à 1365. L’article répertorie les mentions à cette seigneurie dans les chroniques bretonnes à la fin du Moyen Âge afin d’évaluer l’importance de cette acquisition. Or celle-ci est peu évoquée : elle apparaît lors du mariage d’Arthur II avec Marie de Limoges en 1275 puis lorsqu’elle est échangée entre leurs fils et enfin à l’occasion du traité de Guérande (1365) alors qu’elle passe à la famille concurrente des Penthièvre. Le manque d’information signifie-t-il un manque d’intérêts des chroniqueurs ? La démarche comparative a consisté à mener une recherche similaire sur deux autres seigneuries hors du duché, la seigneurie de Richemont et celle de Montfort détenues à la même période. Les mentions n’y sont pas plus nombreuses, ces seigneuries ne sont pas évoquées pour leurs caractéristiques propres mais dans le but de rehausser le prestige de la famille ducale dans un contexte de construction d’un État breton. [résumé de la revue]

Type

Article dans une revue