Disputes, their conduct and their settlement in the village communities of eastern Brittany in the ninth century

Créateur

Identifiant

History and Anthropology

Référence

1, 2

Date de création

1985

Format

p. 287-312

Résumé

Le règlement des différends au sein des communautés villageoises de la Bretagne orientale du neuvième siècle faisait appel à des structures formelles ou informelles nécessitant une bonne connaissance du passé local et à la confiance en la bonne foi de ceux qui on avait recours pour l’évoquer. Il n'était pas fait référence au droit écrit, ni aux ensembles de coutumes, ni aux principes ; la solution à tous les problèmes se trouvait dans le passé et tous les problèmes étaient supposés avoir une réponse. Lorsque la procédure était formelle et la réunion était présidée par un responsable de la communauté qui restait semble-t-il assez neutre. Le jugement qui était rendu et le règlement apporté était évalué par des comités d’hommes locaux «qualifiés». Les communautés paysannes ont parfois été impliquées dans des conflits de la haute politique, à travers les intérêts de propriété de propriétaires fonciers plus importants. Dans ces cas, les moyens de parvenir à un jugement et la procédure s’exprimaient souvent différemment : bien que les connaissances locales puissent être citées, les affaires étaient généralement entendues par le souverain, qui jugeait ensuite et déterminait le règlement dû. Parfois, cela semble avoir été fait à des fins politiques évidentes. [traduit du résumé de la revue]

Type

Article dans une revue