La métallurgie du fer sur le Massif armoricain aux époques médiévale et moderne : entre ruptures, innovations et traditions métallurgiques

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest

Référence

126, 4

Date de création

2019

Format

p. 25-72

Résumé

Le Massif armoricain est une région très riche en minerais de fer dont les gisements sont de nature et d’ampleur variées. Leur exploitation a été très précoce, dès le début de l’âge du Fer, et s’est poursuivie jusqu’à la fin du xxe siècle. L’approche pluri-disciplinaire intégrant des sources documentaires anciennes, des prospections thématiques, des fouilles d’ateliers métallurgiques ainsi que des études archéométriques réalisées sur les déchets, montre clairement que les productions ont été jusqu’alors fortement sous-estimées pour l’époque médiévale alors qu’elles étaient probablement de grande importance. Elles diffèrent cependant en termes de technologie et d’organisation sociale selon les périodes concernées, la production diffuse du haut Moyen Âge laissant la place à une production plus massive au Moyen Âge central et au Moyen Âge tardif. Cette exploitation inscrite dans la durée a profondément modifié le paysage engendrant des transformations topographiques importantes qui ont pu conduire à l’abandon de terrains accidentés et à des déforestations intenses aux périodes de plus forte activité. [résumé de la revue]

A d'autres versions

Type

Article dans une revue