L’apparition et le développement de la Semaine de l’Unité dans l’Ouest de la France : l'exemple de la Bretagne (1945-1959)

Créateur

Identifiant

Revue d'histoire ecclésiastique

Référence

100, 1

Date de création

2005

Format

p. 124-145

Résumé

Au début des années cinquante, la Bretagne demeure encore une terre de chrétienté où le protestantisme n’existe qu’à l’état de trace. Le développement de l’œcuménisme dans les cinq diocèses bretons connaît donc un certain décalage par rapport aux régions françaises où il concerne davantage les préoccupations quotidiennes des fidèles. La Semaine de l’unité ne s’installe définitivement dans les diocèses bretons qu’à partir de 1951 et les conceptions œcuméniques de l’abbé Couturier ne s’implantent véritablement qu’à partir de 1955. La Bretagne connaît même un certain renouveau de l’unionisme au cours des années cinquante avec la diffusion des feuillets de l’Œuvre d’Orient, qui dominent en Bretagne de 1952 à 1957 et écartent les documents du centre lyonnais créé par l’abbé Paul Couturier. Les introductions historiques, les intentions de prière quotidiennes et les divers commentaires qui sont publiés appellent explicitement les fidèles à prier pour le retour des «frères séparés» au sein de l’Église catholique. Il faut attendre la veille de l’annonce du concile par le pape Jean XXIII pour voir la Bretagne évoluer vers l’œcuménisme spirituel des brochures lyonnaises.

Type

Article dans une revue