Le berceau et la tombe : culte et mémoire de Louis-Marie Grignion aux XIXe et XXe siècles

Créateur

Identifiant

Revue d'Histoire de l'Eglise de France

Référence

102, 2

Date de création

2016

Format

p. 299-321

Résumé

L’étude du culte et de la mémoire de Louis Grignion dans son lieu de naissance et son lieu de mort au cours de la période contemporaine laisse apparaître trois temps distincts. Le début du xixe siècle correspond à l’émergence d’une dévotion populaire et à l’affirmation d’une mémoire vendéenne. Puis, la béatification de 1888 marque le début d’un âge d’or, au cours duquel les fidèles viennent en masse à Montfort-sur-Meu et à Saint-Laurent-sur-Sèvre. C’est alors le temps de l’appropriation du bienheureux par l’Église. La canonisation tardive de 1947 clôt pour ainsi dire cet âge d’or. Dès les années 1950-1960, en effet, les foules sont moins nombreuses autour des lieux de mémoire montfortains, ce qui n’atténue pas pour autant la diversité des lectures de l’apostolat de Louis Grignion. [résumé de la revue]

A d'autres versions

Type

Article dans une revue