Représentants en mission et sociétés populaires en Mayenne : une hiérarchie en tension au temps du gouvernement révolutionnaire

Créateur

Identifiant

Annales historiques de la Révolution française

Référence

406

Date de création

2021

Format

p. 109-131

Résumé

Quelle est la nature des relations entre les sociétés populaires et les représentants du peuple en mission dans le cadre du gouvernement révolutionnaire ? Si l’historiographie a reconnu la marge d’initiative que conservent les clubs politiques pendant l’an II, leur supposée soumission à l’autorité des missionnaires de la République, qu’ils sont chargés d’assister dans la surveillance des autorités constituées, mérite d’être interrogée. L’article se propose d’analyser ce qui se joue dans les interactions entre les deux institutions à partir du cas du département de la Mayenne. L’étude de l’accueil du représentant en mission par les sociétés populaires, puis des opérations conjointes de réorganisation des administrations locales et enfin du répertoire d’action collective que peut mobiliser le club face au député doit permettre d’envisager leurs rapports autrement que sous le seul angle de la domination politique.

Type

Article dans une revue