La patrimonialisation de la ville classique : Rennes, XVIII-XXe siècle

Créateur

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l'Ouest

Référence

129, 1

Date de création

2022

Format

p. 47-69

Résumé

Des recherches dans les fonds iconographiques publics font apparaître une quasi-absence de représentations des rues bâties après la destruction de Rennes par l’incendie survenu en décembre 1720. Or, le quartier classique a forgé l’image de la ville. Il en forme, aujourd’hui, le cœur historique. Impossible de parler de l’histoire de Rennes sans décrire celui-ci car ses rues sont le dispositif clef autour duquel s’est concentrée une grande partie de la réflexion urbaine rennaise. Alors pourquoi n’existe-t-il pas une multitude d’images de ces rues ? Sources historiques de premier ordre, les corpus visuels de Rennes ont rarement été analysés en profondeur. Confrontée aux sources imprimées qui décrivent la ville, l’absence dans l’iconographie des rues classiques est-elle révélatrice du regard porté sur Rennes et sur l’art de l’architecture du XVIIIe siècle ?

A d'autres versions

Type

Article dans une revue