De la guerre à la paix, politique et sainteté dans la Bretagne ducale (1364-1442) : les cas de Charles de Blois et de Vincent Ferrier

Créateur

Identifiant

Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest

Référence

129, 2

Date de création

2022

Format

p. 9-27

Résumé

Les procès de canonisation de Charles de Blois (1319-1364), duc de Bretagne, et de Vincent Ferrier (1350-1419), dominicain valencien, au-delà des informations qu’ils livrent sur ces deux hommes et leurs vocations respectives, témoignent des enjeux politiques et géopolitiques qui animaient la péninsule bretonne sous les règnes des premiers ducs de la maison de Montfort. L’enquête menée à Angers en 1371 restitue le climat incertain de l’après-guerre de Succession, quand le parti de Blois-Penthièvre cherchait à saper l’autorité du duc Jean IV en affirmant la sainteté de son ancien adversaire. L’enquête conduite à Vannes et dans plusieurs localités du duché, en 1453-1454, reflète au contraire l’atmosphère plus apaisée du règne de Jean V qui visait, par une politique de réconciliation, à refermer les plaies de la guerre civile et qui tenait, par une habile politique d’équilibre, à préserver la Bretagne des soubresauts de la guerre de Cent Ans. Ces procès, à travers les dépositions des témoins et les récits de miracles, retracent donc une période charnière de l’histoire du duché qui permit à la population bretonne de passer de la guerre, où périt Charles de Blois, à la paix, à laquelle Vincent Ferrier contribua.

A d'autres versions

Type

Article dans une revue